jeudi 8 mai 2014

#ThrowbackThursday: Luang Prabang

Sabaïdi!

Alors, comme je suis une victime des réseaux sociaux, je me mets au #ThrowbackThursday! L'idée: chaque jeudi, poster des photos ou anecdotes sur des événements plus ou moins anciens... histoire de se faire un petit coup de nostalgie (et de montrer au World Wide Web des photos embarassantes de nos 3 ans).

Et comme il y a plein de choses qu'on a faites en Chine et dont on en vous a jamais parlé, je me suis dit que ça pouvait être une bonne manière de rattraper tout ce retard en postant une fois par semaine (.... reste à savoir si je vais m'y tenir!)

Bref, voilà donc un petit article sur Luang Prabang, cette jolie ville du Laos où nous avons passé une semaine en octobre.
Sabaidi everyone!

So, as I'm pretty much a victim to most social networks, I've decided to jump on the #ThrowbackThursday bandwagon! The idea is to post pictures or stories from your distant or not-so-distant past every Thursday. It's a bit of a nostalgia fix, and also a way for many people to upload embarrassing pictures of their three-year-old selves. Needless to say, I love it!

And as there are so many things we did in China that didn't make it into this blog (mainly because we're so lazy), I thought it would be a cool way to play catch-up while posting regularly. (I hope? ahaha)

Anyway, this article is about the one-week holiday we spent in Luang Prabang last October.


Autre exercice de style pour moi, j'ai dû récemment écrire (pour un job) un texte de moins de 200 mots sur une destination de vacances. Le voilà donc en guise d'intro:

"Il y a quelque chose à Luang Prabang qui invite à la paresse, ou plutôt à une forme de sérénité. S’agit-il des temples qui parsèment la ville, des deux rivières qui la traversent ou de la bienveillance de ses habitants ? Il est agréable en tout cas de s’y laisser aller à la contemplation.

Les journées commencent tôt, au son des gongs qui accompagnent les moines faisant leur aumône du matin. Elles se déroulent au rythme des prières et des sorties d’école. Et au crépuscule, les laos rentrent dîner chez eux tandis que les touristes cherchent leur bonheur parmi les bibelots du marché de nuit. Mais pas de clubs ou de bars ouverts jusqu’au petit matin. Bien sûr, les amateurs d’aventure peuvent jouer à Indiana Jones parmi les ruines de temples sur l’autre rive du Mékong, se jeter dans les cascades à Kuang Si et Tat Sé, ou s’offrir une balade à moto dans les chemins accidentés des environs. Mais la meilleure chose à faire à Luang Prabang reste de déambuler parmi ses maisons coloniales et ses temples centenaires, un jus fraîchement pressé à la main et un sourire au coin des lèvres. Ici, on prend le temps de vivre."


Recently in a job application I had to write a 200-word description of my last holiday destination, so here's the translation to that as an intro to this post:

"There's a certain something about Luang Prabang that invites lazyness, or rather some kind of serenity. Is it the temples scattered across the city, the two rivers running through it or the kindness of its people? At any rate it is rather pleasant to indulge in contemplation here.

Days in Luang Prabang start as early as the gong that announces the monks' morning alms. Time goes by according to prayer hours and school bells ringing. And at dawn, Lao people go home for dinner while tourists wander around the night market. There are no clubs or night bars here. Of course, adventure buffs can go and pretend to be Indiana Jones in the nearby abandoned temples, jump into the Kuang Si and Tat Se waterfalls or go for a motorbike ride in the surrounding countryside. But the best thing to do in Luang Prabang is still to walk among its colonial houses and centuries-old temples, a freshly squeezed juice in one hand and a smile on your face. Here, taking time is important business."
Et je peux vous dire qu'on a carrément pris notre temps! Car même si on a bien sûr fait de jolies excursions depuis la ville, le plus clair de notre séjour a été passé à flâner de temple en temple, à boire des shakes délicieux, à jouer à des jeux de société aux terrasses le long de la rivière, ou encore à se goinfrer de tous les plats et en-cas délicieux qu'on peut trouver à Luang Prabang. Ce qui nous a le plus impressionnés, c'était l'absence presque totale de bruit... et après la Chine, je peux vous dire, ça fait un choc! Et même si l'endroit est réputé plutôt "touristique", on n'est pas vraiment au coude à coude. La seule source de bruit était... les touristes chinois venus en groupes du Yunnan. En plus, l'attitude des Laos vis à vis des étrangers est aux antipodes de celle des Chinois: ils sont respectueux, peu intrusifs, souriants mais discrets.

Par contre c'était assez étrange de se retrouver dans un pays dont on ne parlait pas du tout la langue, mais les gens étaient très gentils, attentifs et compréhensifs.
And we did take our time! Of course we managed to do a few things outside of the city itself, but most of our holiday was spent walking from temple to temple, drinking delicious fruit shakes, playing board games along the river, or munching on all the yummy dishes and snacks Luang Prabang had to offer. What really surprised us at first was the almost total absence of noise... and I can tell you it was quite a shock after having lived in China for two years! The place is hardly packed either, despite its reputation as a popular travel destination. The only source of noise were... Chinese tourists coming from Yunnan. And Lao people's attitude towards foreigners also wasn't what we were used to: they're very respectful, not intrusive at all, very smiley but quite discreet.

It was weird to once again be in a place where we couldn't speak the language though, but people make it easy for you and are very encouraging.


Voilà une petite liste non exhaustive des trucs trop cool qu'on a faits à Luang Prabang:

-passer des heures au marché de nuit à regarder les belles ombrelles et les objets mignons

-discuter avec un moine de 16 ans à l'anglais impeccable et à la maturité impressionnante

-manger les super baguettes à la mode Lao de chez Mama Sandwich, notre cuisinière préférée

-partir en moto pour arriver à des cascades paradisiaques (Ilan était super content pour la moto, regardez moi ça)

Here's a list a few cool things we did in Luang Prabang:

-we spent hours at the night market looking at beautiful parasoles and cutes little objects

-we had a chat with a very mature 16-year-old monk with an impressive command of English

-we ate the best baguette sandwiches at Mama Sandwiches, our absolute favourite!

-we rode a motorbike all the way to incredibly beautiful waterfalls (see how happy Ilan was about riding a motorbike!)




-profiter d'une balade en barque sur le Mékong

-s'aventurer dans des temples semi-abandonnés

-goûter la cuisine inventive et délicieuse de Tamarind, parmi les meilleurs plats que j'ai jamais mangés!

-admirer les couleurs des habits des moines, et prendre des photos en douce

-we took a boat ride on the Mekong River

- we ventured into semi-abandoned temples

-we tried Tamarind's inventive and delicious cuisine- seriously, some of the tastiest food I've ever eaten!

-we marvelled at the monks' bright robes, and took sneaky pictures.


- faire du vélo dans des endroits magnifiques mais carrément beaucoup trop accidentés

-we rode our bikes in gorgeous places, that were not very fit for bike riding though ahaha!


- prendre des photos débiles en pleine jungle

-we took some pretty silly pictures in the jungle






-... et faire 24 heures de bus aller, et 24 heures de bus retour, depuis Kunming!!! Je ne sais pas si on peut qualifier ça de "cool", mais on a survécu en tout cas! ;)

- ... and we survived two 24-hour bus rides, from Kunming and back!!!

J'espère que ce petit voyage dans le temps vous a plu, à bientôt pour des news de Berlin!

I hope you enjoyed this little journey back in time, see you soon with more news from Berlin!


And BONUS PIC: apparently it was cool to beat your wife in Ancient Laos, it even made it onto a temple's outside wall! ahaha

Et PHOTO BONUS: apparemment avant c'était super cool de battre sa femme au Laos, ils en ont même fait des mosaïques sur les temples! ahaha









1 commentaire:

Si vous n'avez pas de compte google, vous pouvez commenter en sélectionnant "Anonyme" dans le menu déroulant. Mais n'oubliez pas de signer dans le corps du texte, sinon c'est vraiment un message anonyme!