dimanche 9 juin 2013

Le Nord du sud des Nuages! Part1 大理 DaLi
The North of South of the clouds! Part1 大理 DaLi



Histoire que toi, visiteur non initié au joli nom de notre province ne soit pas frustré face à ce titre bizarre : Yunnan signifie "au sud des nuages". Voici donc le premier article d'une série sur notre périple dans le nord de cette belle contrée.

Tout d'abord, comme la vie est trop courte, un peu de géographie!
So that you, who haven't been formally introduced to our province's cute little name won't feel left behind : YunNan means "south of the clouds". This is the first article of a series about our two weeks tour in the north of this pretty region.

But first, because life is too short, let's have some geography!
...


Afficher Voyage au Yunnan 04/13 sur une carte plus grande

Tu vois c'était pas si douloureux finalement! Tu peux zoomer et cliquer sur les epingles pour avoir le nom des lieux. Pour avoir une cliquable des lieux visités tu peux cliquer sur le lien sous la carte.

Nous sommes arrivés à Kunming dans l'aprem après quatre heure de bus super sympa ou j'ai eu pu constater que Quentin et Valérie s'entendaient très bien (pas forcément gagné quand on met un hyperactif de compet' et une bouddhiste très posée dans la même compagnie). On est donc arrivé à Dali dans l'après-midi, et après installation à l'auberge on est parti à la découverte de la vieille ville. Dali a une atmosphère très particulière: alors que certaines rues en font ce que j'appellerais un enfer (50 touristes chinois au mettre carré, en groupe avec guide tonitruant, techno à fond dans les magasins de babioles absolument non locales bref le topo habituel dans les villes touristiques), d'autres sont plutôt l'inverse. Dali est un des seuls endroits de Chine ou j'ai vu des gens lire des livres assis devant leur magasin (par opposition aux series télé débilitantes et antijaponaises qui sont la norme ailleurs). Dali attire probablement ce qu'on pourrait appeler des baba cools : c'est une petite ville donc pas polluée entourée de montagnes magnifiques et pres d'un lac sublime, et on peut être sur que ça ne deviendra jamais une ville moderner hideuse comme 90% des villes Chinoises vu qu'une ville a été construite expres pour jouer ce rôle à 15km au sud.
See wasn't that bad! You can zoom in and click on the pins for the names of places. For a clickable list of the places we went to click the link under the map.

So we arrived to Dali in the afternoon after 4 hours of bus where I was very happy to find out that Quentin and Valérie got along very well (not necessarilly the case when you put and hyperactive guy in the same spot as a very calm and meditative buddhist person). We arrived in Dali in the afternoon and after checking in a hostel we left for a walk in the old town. Dali has a very unusual atmosphere. While some streets are buzzing with armies of Chinese tourists lead by guides on loudspeaker and shopping in multitudes of shops selling fake souvenirs and playing very loud techno music (a rather common description of touristy places in China) backstreets are quite the opposite. The example I always give about Dali is that it's a place where you can see many people reading a book in front of their shop. That may sound usual to you but it's the only place in China where I've seen that : everywhere else they are watching mind-numbing TV series (usuallu antijapanese propaganda). Dali attracts different people you could very well refer to as hippies: it's a small city so pollution is very low that sits by beautiful mountains and a magnificent lake. And you can be sure it will never turn into a modern Chinese city because they've built one expecially for that purpose 15 kilometers to the south.






Par ailleurs les minorités ethniques locales consomment la graine de chanvre dans leur alimentation traditionelle, ce aui fait que les autorités ferment les yeux sur la culture du chanvre par les paysans locaux. Ce qui ne veut pas dire que les gens qui en revendent la fleur sechée aux touristes ne sont pas en danger (peine de mort ou grosse peine de prison pour les dealers en Chine). Un vieux monsieur qui raccolait des touristes pour aller pêcher dans les lacs environnants :
"tu veux aller pêcher!? allez allez vient on va pêcher
-non merci, j'ai pas de temps ni d'argent pour aller pêcher"
-de la ganja alors?
-..."

J'avais envie d'honorer la proposition de ce gentil monsieur ne serait-ce que pour son côté extraordinaire (se voir proposer de l'herbe ouvertement par sexagénaire en habits traditionnels c'est pas banal). Mais on était pas venus pour ça et surtout l'idée de jouer un rôle indirect dans l'arrestation et peut-être condamnation à mort de ce monsieur si souriant faisait un peu froid dans le dos.

Besides the local ethnic minorities eat hemp seeds in their traditional dishes, so the local government shuts their eyes on people growing it. With doesn't mean they also shut their eyes on people selling the dryed flower to tourists. Drug dealing in China is quite often punished by death. An old man offering tourists his services as a guide to go fishing :
"Do you want to go fishing? come on let's go fishing!
-no sorry I don't have much time for fishing and money's tight
-some ganja then?"

I was tempted to honour the proposition (were it only because you don't often get a chance to buy weed from a 60 year old guy in traditional clothing). But I haden't come for that and the prospect of potentially playing a role in this man's arrest and possibly execution was too much for me.



Quoi qu'il en soit la consommation de drogue douce par les locaux ou nouveaux locaux de Dali depuis assez longtemps est loin d'en avoir fait une ville de drogués avec prostitution etc comme on peut le voir dans les villes ou l'on trouve des drogues dures (comme Ruili où j'ai passé quelques temps l'année derniere). Mais c'est probablement un des nombreux facteurs qui font de Dali un endroit à la jeunesse assez différentes de celle qu'on trouve dans la majorité des autres villes chinoises. Ceux qui viennent habiter là-bas sont bien souvent des gens à la recherche de tranquillité, loin du chaos urbain omniprésent ailleurs, ce sont des gens encore très atypiques en Chine. Bref une ville de baba cools c'est un bol d'air frais dans ce pays qui va toujours de plus en plus vite.

On s'est pas mal baladées dans les rues les plus calmes de la vieille ville bordées de maisons traditionelles et de petits puits. La ville est construite sur une multitude de petites rivieres qui font office d'eau courante gratuite pour laver les sols, les vetements et la nourriture (quelquefois les têtes de cochons, c'était probablement la periode de l'année des têtes de cochons : on en voyait à tous les coins de rue.)

Be that as it may, the use of soft drugs by locals (or new locals) is far from turning Dali into a "city of vice" with hard drugs and prostitution and gambling like in cities famous for hard drugs like Ruili where I spent some time last year. Quite the opposite, it's one of many factors that make Dali a city with very unusual people. Those who come to live in Dali usually do so to flee the usual madness and chaos of the great majority of Chinese cities. They are very unusual people in a country that's going faster and faster.

We walked around quite a lot in the more quiet winding backstreets, lined with traditional houses and small wells. The city is built on many little streams that serve as a cheap water supply to wash floors, clothes and food (especially pig heads in april it seems...).



Le lendemain on a loué trois vélos et on est parti en balade le long du lac Erhai en traversant plein de petits villages de la minorité Bai. A cinq minutes de la vieille ville c'est déjà la campagne. Les villages sont des villages d'agriculteurs et nous étions en pleine période de haricots secs. Comment sépare-t-on le haricot de sa cosse d'après vous?
et bien on attend un peu et quand tout est bien sec on en fait un tapis bien épais au milieu de la route bien sûr!
On the next day we rented three bikes and left for a tour of the west side of Erhai lake and the Bai minority villages on its shore. Five minutes from the city you are already in the countryside, cycling among fields and the villages you cross are were the local farmers live. Apparently it was the dry beans time of year. Do you know how to separate the bean from the stems and pods? Well you just make sure it's dry and then set it down in a nice thick carpet in the middle of the road of course!






On a vu quelques personnes plus impatientes les battre au fléau mais dans la plupart des cas, les paysans les amènent sur la route (un travail déja exténuant quand on voit avec qu'ils ne peuvent même pas se relever tout seuls avec le ballot enorme) ensuite ils ratissent pour bien répartir les tiges sur la route et enfin ils s'assoient et attendent que les voitures roulent dessus et séparent le "grain de l'ivraie".
De temps en temps un coup de rateau s'impose pour ramasser les tiges et les cosses vides, et remettre quelque tiges pleines sur la route
We saw a few more impatient people using a flail on top of it but in most cases farmers bring the dryed stems onto the road (which in itself is exhausting work by the looks of it considering the size of the bundles they carry on their backs and how carriers can't even stand up with it on their own)but when they've flattened it on the road, it's time to sit down and wait for cars to drive over it and separate the beans from the rest. From time to time, they would sweep the separated beans into a pile and put new stems on the road.







Le lac Erhai était magnifique, comme d'habitude, et pour le coup ça se passe de commentaires.
Erhai lake was magnificent as always, no comments necessary right?





On s'est arrêté à midi dans un petit bouiboui de village pour manger un bol de nouilles sautées. On a fait sensation... Je pense que ce n'est pas tous les jours qu'ils servent des étrangers. En attendant on s'est assis sur les minuscules tabourets (25cm de haut c'est la norme) autour de l'unique table basse de la piece, face à la grand mère avec son magnifique cortume traditionel Bai et sa petite fille. Elle nous ont offert des glaces à l'eau pour l'apéro.
We stopped for a bowl of noodle with duck eggs in a very noodle shop on the side of the road (that was also a one-shelf grocery shop) where we created quite a sensation (I don't think they see foreigners every month there). We sat down on the usual small stools (about 25cm high or 10inches) and around the only table in the shop. We were facing the daughter of the familly and her grandmother with her beautiful traditional dress, who gave us strawberry popsicles as a starter.




Comme d'habitude dans les villages, en un quart d'heure tous les voisins sont venu saluer (et observer) les étrangers, et les mamies ont décidé d'amuser la galerie avec les lunettes de Quentin, ce qui leur allait assez bien je dois dire!
As usual in villages, 15 minutes after we arrived all the neighbours were here to say hello (and watch) to the foreigners. The cheeky grannies (and us) had a lot of fun trying on Quentin's sunglasses, which suited them pretty well actually!



On s'est vu offrir de la nourriture (dont des oreilles de porc fraîchement coupées... je vous dis que c'était la saison!) par un groupe de femmes qui faisaient des offrandes au Bouddha devant un temple. Je pense qu'elles nous ont donné à manger pour témoigner leur respect à Valérie en tant que bouddhiste (sa coupe de cheveux annonce un peu la couleur) même si elles ont aussi offert des choses à Quentin et moi.
We were also offered some food (including freshly cut pigs ears... told you it was the season!) by a group of women making offerings in front of a small temple, I think it may have been a mark of respect for Valérie as a buddhist (her haircut kind of gives it away) which they extended to us too.





C'était une très belle journée, pour les paysages aussi bien que pour les rencontres. Le voyage commençait bien!

Rendez vous dans quelques jours pour l'épisode 2 (avec des grottes, des singes, et des superhéros)!

Si vous voulez en voir un peu plus sur Dali et ses environs voici mes photos de l'année derniere
Il n'y en a pas énormément vu que je suis assez content de celles de l'année dernière :]

Oh et n'hésitez pas à poster un commentaire si vous avez une question ou, ben ou un commentaire hein :]

peace


It was a very beautiful day, full of beautiful landscapes and beautiful people, the journey was already looking great!

See you in a few days for episode 2 (with grottoes, monkeys and superheros)!

If you want to see more about Dali and its surroundings, have a look at my pictures from last year!
this year's are on their way but there aren't that many since I was pretty happy with those I took last year.

Oh and don't hesitate posting comments if you have a question or, well, or a comment :]

peace

2 commentaires:

  1. Les mamies avec les lunettes de Quentin, elles claquent!

    RépondreSupprimer
  2. Ce lac, ces rues, ces champs... Ca y est tu m'as filé la nostalgie des lieux Ilan ! C'est cool de faire ressortir les émotions de mon voyage. Continue de poster. Bisous à vous deux.

    Xav.

    RépondreSupprimer

Si vous n'avez pas de compte google, vous pouvez commenter en sélectionnant "Anonyme" dans le menu déroulant. Mais n'oubliez pas de signer dans le corps du texte, sinon c'est vraiment un message anonyme!