dimanche 29 décembre 2013

"Rien n'est permis mais tout est possible": ce qui va me manquer (ou non) de la Chine
"Nothing is allowed but everything is possible": crazy things I will (and won't) miss about China

Salut tout le monde!

J'espère que vous passez de très bonnes fêtes de fin d'année, et que 2013 vous aura été douce!

Déjà un mois que nous sommes de retour en France, ce seront donc des nouvelles à retardement qui vous parviendront sur Ilanoé Airlines... Le blog va peu à peu reprendre vie dans les semaines à venir, car j'ai plusieurs idées d'articles, longs ou courts, que j'espère concrétiser! Pour commencer, voilà une liste des choses qui vont me manquer OU ne pas me manquer du tout maintenant que nous sommes de retour en France.

Même si la liste est quelquefois très spécifique, je pense que beaucoup de gens qui ont habité ou habitent toujours en Chine s'y retrouveront! ;)

Centre-ville,  Kunming

Le ciel bleu de Kunming va me manquer. Avec un taux d'ensoleillement à battre tous les records et une situation géographique idéale, la ville échappe aux nuages, à la grisaille et la plupart du temps à la pluie.

La pollution ne va pas me manquer. On entend souvent dire que la Chine est très polluée, mais je pense que la plupart des gens ne se rendent pas compte à quel point c'est vrai. Et même si Kunming n'en est pas aux taux de smog de Pékin, il y a des jours où les embouteillages, les travaux à tous les coins de rue et les usines alentours nous en mettent vraiment plein les poumons...

Hey everyone! I hope you're having a fantastic holiday season, and that you have a lot of nice memories to cherish as 2013 is closing in.

We've been back in France for a whole month already, so I'm afraid everything you'll read on Ilanoé Airlines will be belated news... I've decided to take up blogging again in the next few weeks though, as I have plenty of ideas for posts, some of which I hope will end up on here! To start off with a somewhat "light" article, here is a list of the things I will- and will not- miss about living in China.

I know the list is very specific at times, but I hope some of you who've lived in or even just traveled to China will agree with me on some points! ;)
Downtown Kunming

☆ I will miss Kunming's blue skies. Thanks to its ideal location in the mountains, Yunnan's capital city has almost constant sunshine. Clouds and grey skies are very uncommon, as is rain apart from the summer months where it's basically a downpour every day.

☆ I will not miss the pollution. China's pollution problem is all over the news these days, but I think a lot of people have no idea how bad it actually is over there. And even though Kunming's pollution doesn't even begin to compare with Beijing's foggy weather, some days traffic, construction works and nearby factories are really too much to handle for a poor Westerner's lungs...

☆ Les vendeurs d'en cas dans la rue et les petits restos de nouilles vont me manquer. En Chine il est impossible de faire un pas sans repérer une charrette débordant de patates douces rôties, une petite échoppe vendant des raviolis vapeur, ou quelques tables sur le trottoir où l'on sert de la soupe de nouilles fumante. Et à Kunming, c'est le royaume de la patate frite: coupée en quartiers, plongée dans l'huile et assaisonnée de piment, sel, poivre du Sichuan et menthe, c'est un délice!

☆ L'insécurité alimentaire ne va pas me manquer. Ce qui est à la fois génial et flippant en Chine, c'est le vrai bordel qu'il y règne dans tous les domaines, y compris la restauration. Aucun contrôle n'est fait, alors les gens n'hésitent pas à récupérer l'huile dans les égouts, utiliser de la viande avariée ou même doper leurs pastèques jusqu'à ce qu'elles explosent. Tapez "scandales alimentaires Chine" sur Google et vous avez trouvé votre occupation pour la journée.
Fulintang, la plus vieille pharmacie de Kunming

☆ La spontanéité des gens va me manquer. Les vieux qui dansent dans la rue, les gens qui jouent au cartes avec des inconnus dans le parc, les mamies qui te font des grands sourires édentés, les familles qui partagent leur repas avec tout le wagon dans le train de nuit, et même les ivrognes qui viennent trinquer avec toi au restaurant... On ne peut pas dire que les Chinois soient timides.

☆ Le manque totale d'intimité ne va pas me manquer. Les concepts de vie privée, d'espace vital ou de courtoisie basique sont inconnus en Chine, où tout le monde écoute et scrute tout le monde, où les bousculades sont de mise et où les gens te marchent sur les pieds comme si c'était naturel. Ajoutez à cela le fait d'être étranger (et dans mon cas, blonde et grande), et vous n'avez pas une seule minute au calme. Les ados rigolent en me regardant à la dérobée, les parents me montrent du doigt à leurs enfants, et mes voisins de bus me fixent pendant l'intégralité du trajet. A la longue, cela peut devenir assez difficile à supporter...

☆ I will miss food stalls and tiny noodle shops. You can't take a step in China without seeing a cart full of roasted sweet potatoes, a small eatery selling steamed dumplings, or a few tables on the pavement where people are eating bowls of steaming hot noodle soup. And the greatest 小吃xiaochi (snack) you will try in Kunming are fried potatoes: they're cut into wedges, fried in oil in front of you and then covered in salt, chili, Sichuan pepper and chopped mint. Yum!

☆ I will not miss food poisoning. What's both awesome and scary about China is its total lack of regulations, especially when it comes to food. Nobody controls anything, so shop owners often use gutter oil, long-expired meat or doped-up fruit. Try searching "China food scandals" on Google, and you'll be stuck at home reading tons of articles for at least a few hours...

Fulintang, Kunming's oldest pharmacy
☆ I will miss Chinese people's spontaneity. Old people dancing on the street, strangers playing cards together in the park, grannies smiling at you for no reason, families sharing their meal with everyone on the train, or even drunk guys coming up to your table to have a toast with the foreigners... I can't say Chinese people are shy or reserved, and that's for the best.

☆ I will not miss the total lack of privacy that comes with living in China. Try telling a Chinese person about private life, personal space or courtesy to strangers and you'll get a puzzled look: what are those?! Everyone stares at everyone, people often get involved in others' conversations or arguments, and being pushed around or having your feet stepped on in the street is just routine. And of course, it gets even more fun if you're a foreigner (and in my case, a tall, blonde woman)- you will never get a second of peace. Teenagers giggle while looking at me, parents point me to their children and people sitting next to me on the bus will stare from the moment I get on until I leave. It's funny at first, but rapidly gets old...

vendredi 27 septembre 2013

Vacances Episode 3 : Les environs de Dali
Holidays Episode 3 : Around Dali

Salut!
Un ptit article feignant (surtout des photos) sur notre étape à Dali cet été, vous commencez à connaître Dali depuit le temps qu'on vous en parle! Donc je ne vous parlerai que de ce qu'on a fait de nouveau : une des nombreuses fabriques de Batiks des villages autours de Dali.
Hey!
Here's a wee lazy article (mostly pictures) about our stop in Dali this summer, by now you should be experts about Dali seeing how many article we've written about it. So this time I'll only tell you about the new stuff : one of the many Batiks workshops in villages around Dali.

dimanche 22 septembre 2013

Vacances épisode 1: A l'eau!
Holidays, episode 1: To the sea!

Salut tout le monde! Comme cet article est en construction depuis un moment, il aurait dû être publié avant celui d'Ilan, mais emploi du temps (et fainéantise!) oblige, il lui succèdera. Aujourd'hui je vous propose donc un petit retour en arrière, flashback à l'épisode 1 des vacances estivales: une semaine avec ma maman au bord de la mer.
Hi everyone! I've been crafting this article for about two weeks now, and it should have been published before Ilan's post, but I've been quite busy (and a bit lazy on my time off too!), so nevermind time continuity :) Let's go back in time to a week before we started our roadtrip. I went and visited the seaside city of Beihai with my Mum.

mercredi 11 septembre 2013

Vacances Episode 2 : Les rizières en terrasses
Holidays Episode 2 : Rice terraces


Salut à tous! Merci de votre patience, ça fait un bout de temps qu'on a pas posté mais on s'y remet là (en tout cas je m'y remet, pour une fois c'est moi qui décide de prendre un peut le temps). J'en profite pour relooker un peu le blog en mode Chinois pour entamer ces deux derniers mois au pays des droits de l'homme. Les caractères de la bannière sont 人民 ce qui veut dire "le peuple", c'est le "populaire" dans "République Populaire de Chine". Bonne lecture!
 
Ça avait tellement bien commencé...
On était partis de Kunming de bon matin avec la famille de Chloé fraîchement arrivés à Kunming. Avec sa mère, sa tante, son oncle, son cousin et sa cousine on se retrouvait à sept pour voyager. On avait opté pour la formule road-trip, car c'est pratiquement impossible de se procurer 7 billets de trains ou de bus le jour même en haute saison en Chine. Et comme il faut les passeports pour prendre les billets on ne pouvait pas le faire à l'avance. En fait j'étais content de pouvoir enfin me servir de ce permis de conduire chinois obtenu l'année dernière, et l'idée de s'arrêter quand on veut et de pouvoir écouter la musique qu'on veut (Bob Dylan) étaient attrayantes aussi.
Hi everyone! Thank you for your patience, it's been some time as always... I know. But I've decided to start writing a bit more, for once! I'm redecorating the blog a bit while I'm at it, to start our last two months in the land of human rights. Characters 人民 mean 'the people' (as in the People's Republic of China). Happy reading!

It had all started so well...
We'd left Kunming in the morning, with Chloé's family who had just arrived in Kunming. With her mum, aunt, uncle and two cousins there were seven of us. We'd gone for the road-trip option, as it's next to impossible to book seven tickets for each destination at the last minute during Chinese high season. It's also impossible to book in advance without everybody's passport. A road-trip then. Actually I was quite happy to finally get to use that Chinese driver's license from last year. Plus being able to stop when we want and listen to the music we want (Bob Dylan) sounded pretty nice.

vendredi 19 juillet 2013

Kunming's second hand markets
Les marchés d'occasion de Kunming

Hé oui ça fait très longtemps que je n'ai pas posté... Mais ce mois de juillet est très chargé pour nous deux, puisqu'Ilan travaille plus de 25 heures par semaine (en plus de ses cours de chinois), et que mon école a décidé, dans la grande tradition chinoise, de "rattraper" les vacances d'août en nous faisant travailler deux fois plus en juillet. Mais, des vacances ça ne se "rattrape" pas, je vous entends dire? Hé bien pas en Chine, où même quand c'est les vacances, c'est pas les vacances!!!!

Aujourd'hui je vous emmène découvrir les marchés d'occasion de Kunming, des endroits très appréciés des Occidentaux mais que les Chinois considèrent réservés aux gens qui n'ont pas les moyens d'acheter du neuf... D'où leur surprise quand ils nous voient débouler là-bas, car en bons étrangers on devrait avoir de l'argent plein les poches, non?!

Allons d'abord faire un tour à Huangtupo, le marché aux meubles et à à peu près n'importe quoi d'autre qui s'achète et se vend.
I know, it's been such a long time since my last post... But July has been really hectic for the both of us so far, and it's not going to get any quieter. Ilan is now working more than 25 hours a week (on top of his Chinese classes), and my school has arranged for us to work twice as much as usual, in order to "make up" for the upcoming holiday. "Make up for holidays? What's this?", you ask. Well in China, even when you have holidays, you have to work extra the weeks before and after!!!

Anyway, today I'm taking you on a tour of Kunming's second-hand markets. Westerners love these places, but the Chinese think of them as a last resort if you're short on money- which means you get quite a few weird looks when you wander through the stalls, as all foreigners are obviously cashed-up, right?!

Let's first have a look at Huangtupo, a furniture market where you can also find pretty much anything from enamel plates to old radios.

mercredi 19 juin 2013

Part 2 沙溪 shāxī

Public chéri mon amour!
Mon ordinateur ayant souffert ces derniers temps j'ai à nouveau pris un peu de retard avec ma série d'articles. Aujourd'hui je vous parle d'un petit village de la route du thé, Shaxi, et de la campagne environnante.
I had a few problems with my computer lately and couldn't use photoshop, all fixed now so here I am! Today I'm going to tell you about a small village on the tea road called shaxi and the surrounding countryside.

dimanche 9 juin 2013

Le Nord du sud des Nuages! Part1 大理 DaLi
The North of South of the clouds! Part1 大理 DaLi



Histoire que toi, visiteur non initié au joli nom de notre province ne soit pas frustré face à ce titre bizarre : Yunnan signifie "au sud des nuages". Voici donc le premier article d'une série sur notre périple dans le nord de cette belle contrée.

Tout d'abord, comme la vie est trop courte, un peu de géographie!
So that you, who haven't been formally introduced to our province's cute little name won't feel left behind : YunNan means "south of the clouds". This is the first article of a series about our two weeks tour in the north of this pretty region.

But first, because life is too short, let's have some geography!
...

mardi 4 juin 2013

Des nouvelles du Giguel!
News of the Giguel!

Des nouvelles du Giguel !

Yo!
Comme d'hab je n'ai pas posté depuis des lustres, je sais que vous étiez au désespoir!
bon mais j'ai des excuses, je passe toujours beaucoups de temps à apprendre le Chinois, au moins trois heures par jour (je pars avec un léger handicap par rapport à Chloé pour le coup ;-) plus le boulot, donc je ne trouve que rarement le temps d'écrire, d'autant que les articles bilingues ça prend du temps.

...

YO!
So, as usual I havent posted anything for ages, you must have been desperate for some news poor you. ;]
Sorry about that.
But really, I've got excuses, I'm still studying for at least 3hours everyday and studying Chinese is quite a strain on your average brain, so I rarely find the courage to write here, especially as writing bilingual blogposts is pretty time consuming.

...

jeudi 23 mai 2013

PX, dehors!
PX, out of Kunming!!

Photo: AFP
Hé oui me voilà, je suis de retour, vous n'y croyiez plus, après un mois d'absence! Je suis de plus en plus fainéante avec le blog ces temps-ci, en plus j"avais pas mal d'articles en tête!
Aujourd'hui je vous invite à aller lire deux articles sur Kunming que j'ai traduits pour Global Voices, ici et ici.

Récemment il y a eu pas mal de remous à Kunming vis-à-vis d'une usine qui devrait bientôt être construite dans la ville voisine d'Anning. Le composant chimique qui va y être produit, le paraxylène ou PX, est hautement toxique et aura de graves conséquences sur l'environnement. Beaucoup d'habitants de Kunming sont évidemment contre le projet, et il y a même eu deux manifestations, incroyable! Bien sûr, il y a avait dix fois plus de policiers que de manifestants, mais ça fait plaisir de voir que certains chinois ont quand même une conscience citoyenne... La réponse du gouvernement a été bien sûr de la désinformation en masse, et une censure sévère sur internet. Lisez donc les articles si vous voulez en savoir plus!

A bientôt pour un post plus léger, promis!

I know, you can't believe your eyes, I'm actually posting on this blog! It's been almost a month since my last post! I'm becoming increasingly lazy about writing on here, even though I have tons of ideas.
Today's post is a short one, only to mention two articles about Kunming that I translated on Global Voices. Of course, for you English speakers I'll link to the original posts, here and here.

There's been quite an upheaval lately in Kunming, because of a plan to build a chemical plant in the nearby city of Anning. The factory is set to produce paraxylene (aka PX), a highly toxic chemical that will have a huge negative impact on the environment. A lot of Kunming residents are obviously against the project, and two protests even took place recently! Hard to believe in China! Of course, there were 10 times as many police as protesters, but it's still nice to see people showing concern... The governement's response has been outrageous disinformation and online censorship, please read the articles if you want to know more.

See you soon for a more light-hearted article :)

jeudi 25 avril 2013

Marc Riboud & Bruno Barbey:
deux visages de la Chine
two Chinas



Moi qui me plaignais de ne pas avoir grand chose à faire de culturel à Kunming, ces derniers temps j'ai été comblée grâce à un super spectacle de danse franco-chinois et une très belle expo au musée du Yunnan, de deux grands photographes français: Marc Riboud et Bruno Barbey.

Mais pourquoi tant de francophilie me direz-vous? C'est parce que du 12 avril au 15 juillet se déroule le festival Croisements, une série d'événements culturels franco-chinois disséminés dans 25 villes à travers le pays. A Kunming sont aussi prévus des concerts de musique classique, piano jazz et musique alternative, et même une pièce de Beckett en version bilingue.
Mais revenons au sujet de cet article. Comme Ilan est parti vadrouiller dans le Nord du Yunnan avec Quentin, je me suis décidée à aller voir les photos de Marc Riboud et Bruno Barbey au musée hier après-midi- malgré le beau temps, mais il faut dire que vu la chaleur écrasante un petit répit d'une heure était plus que bienvenu.



Last week I was complaining there weren't enough cultural events happening in Kunming. But as if to prove me wrong, there's been quite a lot happening recently. We went to a brilliant French/Chinese dance show last Saturday, and yesterday I saw a beautiful exhibition by two great French photographers: Marc Riboud and Bruno Barbey.

But why is theer so much French stuff going on, you ask? Well, there's a French/Chinese festival currently happening in over 25 Chinese cities, and Kunming is one of them. A few concerts were announced as well, including classical music, jazz piano and an alternative band, and last but not least, a Beckett play in both Chinese and French. But let's go back to our topic. As Ilan is currently traveling through the North of Yunnan with Quentin, I decided to go have a look at Riboud and Barbey's work at the museum, even though it was a lovely day- it offered me a welcome respite from the heat though.


lundi 15 avril 2013

Un jour au musée
A day at the museum


Le moins qu'on puisse dire à propos de la vie culturelle à Kunming, c'est qu'elle n'est pas forcément trépidante, surtout pour une ville de cette taille. Bien sûr, il y a souvent des concerts dans les bars/clubs, et si on cherche bien il y a quelques galeries dissimulées ici ou là, mais ce n'est pas vraiment la folie. Quant aux musées, il y en a très exactement 3 dans cette ville de plus de 6 millions d'habitants: le musée provincial, le musée de l'urbanisme, et le musée des minorités. C'est au premier que je me suis rendue l'autre jour, histoire de voir un peu ce qu'il y avait dans les collections.
When enquiring about Kunming's cultural life, you'll soon find out there's hardly anything exciting happening, even though it is such a big city by European standards. Of course, Kunming has its fair share of live music venues but it's always the same bands playing, and you have to be some kind of urban investigator to find the few galleries that do exist, tucked away in invisible corners of the city. As for museums, this 6-million-inhabitants, fast growing metropolis has only 3: the provincial museum, the city planning museum and the ethnic minorities museum. I went to the provincial one the other day, to have a look at what their permanent collections had to offer. 

mercredi 27 mars 2013

Chiang Mai




Alors voilà, quand on habite en Chine et qu'on veut avoir un visa de travail, il faut bien sûr... quitter la Chine et aller faire faire le visa dans une ambassade chinoise à l'étranger. Quoi de plus logique?! La plupart des étrangers résidant en Chine vont à Hong Kong car c'est le plus rapide et le moins cher, mais comme au Yunnan on n'est pas loin de l'Asie du Sud-Est, les vols vers le Vietnam, le Cambodge, le Laos ou la Thailande coûtent le même prix que ceux vers Hong Kong. 

Pour moi, ça a donc été direction Chiang Mai dans le nord de la Thailande. Je n'avais pas énormément de temps puisque je devais travailler le week-end, du coup je suis partie uniquement du mardi soir au vendredi, mais ça m'a permis quand même d'apprécier la jolie ville de Chiang Mai et de bien profiter de la délicieuse cuisine Thai!

So basically when you live in China and want to apply for a work visa, you have to... leave the country, go to a Chinese embassy abroad and get your visa done there. How logical, right?! Most foreigners decide to go to Hong Kong for visa processing, as it is the closest "abroad" location to most cities in China. But we live in Yunnan, so flights to South-East Asian countries are pretty inexpensive.

That's why I decided on Chiang Mai, Nothern Thailand, to get my visa done this time. It literally took less than two hours to fly there, so I can't say it was really tiring. I didn't end up staying for long though, because I had to work at the weekend. But three days were enough to wander around the lovely town of Chiang Mai and munch on tons of delicious Thai food!

mardi 12 mars 2013

Mystérieux Miam: le qingsun青笋
Mysterious Noms: qingsun青笋



Salut tout le monde!

J'ai décidé de commencer une série d'articles sur des produits tout à fait quotidiens ici, mais que vous n'avez sans doute jamais vus dans les supermarchés occidentaux. Vous les avez peut-être croisés au détour d'une visite au magasin asiatique, en vous demandant: "Mais c'est quoi ça??"

Donc pour l'article inaugurant cette série, voici un de nos légumes préférés, le Qingsun青笋, aussi appelé Wosun莴笋 ou Woju莴苣. La traduction française c'est "celtuce" (de la contraction anglaise "celery"+"lettuce"), ou encore "laitue asperge", "laitue tige". Et comme le nom l'indique, c'est bien une sorte de laitue, mais cette fois-ci la partie la plus prisée est la tige et non les feuilles- même si celles-ci se mangent quand même, le plus souvent sautées à l'ail comme du chou chinois ou des épinards.

Pendant plus d'un an, on en a mangé dans les restaurants sans savoir à quoi ressemblait le légume entier: on le sert en petites tranches bouillies puis sautées, accompagné d'autres ingrédients végétariens comme des carottes, du tofu, des champignons noirs, etc. Et qui plus est, on n'en connaissait pas le nom, alors pour le coup c'était vraiment un légume mystère! Et puis l'autre jour au resto il y avait un menu avec photos et voilà qu'on découvre enfin son nom! Ni une ni deux, un petit coup de Google et on a trouvé des images du légume entier. Il ne nous restait plus qu'à faire un tour au marché et d'essayer de le cuisiner nous-même, et hop, tadam!

Hi there everyone!

 I decided to start writing a series of articles about everyday Chinese culinary products that you would never see in a Western supermarket. You might have seen them at the Asian food shop though, and wondered "What the heck is this??"

 This first article will be about one of our favourite Chinese vegetables, Qingsun青笋, also called Wosun莴笋 or Woju莴苣. The internet tells me its most common English name is celtuce (as in "celery"+"lettuce"), but I've also heard it called stem lettuce, celery lettuce, asparagus lettuce, or Chinese lettuce. As you would expect from the name it is a kind of lettuce, but Chinese people mainly eat its stem, although the leaves can also be served stir-fried with garlic, as you would with Pak-choi or spinach.

We ate some at restaurants for more than a year, usually as part of vegetable stir-fries, without ever knowing what the actual vegetable looked like. Indeed, it is usually cut into thin slices, boiled, stir-fried and served alongside carrots, tofu, wood-ear mushrooms etc. What's more, we didn't even know its name so it really was a mystery vegetable. A few days ago though, we went to the restaurant and saw it in one of the pictures on the menu: we immediately copied the Chinese name, fed it into Google and found pictures of the uncooked vegetable. The last step was going to the market, buying one and trying to cook it by ourselves, which we did!

mercredi 6 mars 2013

Flower power


 
C'est le printemps! Profitez de ces quelques belles fleurs grapillées au hasard de nos balades dans la ville.

Et après on nous demande pourquoi on a choisi Kunming!

A bientôt pour d'autres articles, à venir une après-midi au musée du Yunnan et une recette pour préparer un mystérieux légume chinois! En attendant portez-vous bien :)
It's Spring in the Spring City! I hope you enjoy these few flowers we picked up on our strolls around the city.

And some people still ask us why we chose Kunming over other places in China!

Some more articles coming up soon: an afternoon at the Yunnan Museum and a recipe for a very mysterious Chinese vegetable! Until then, take care :)

lundi 25 février 2013

Folie à l'aéroport
Airport madness

Une petite vidéo pour vous donner un exemple du genre de trucs complètement fous que les officiels font en Chine, car ils se croient tout permis... Et ça s'est passé ici même à l'aéroport de Kunming! Le protagoniste ici est Yan Likun, directeur de la compagnie des mines du Yunnan. Après avoir raté son vol pour Shenzhen une première fois car il était en retard, il a racheté un billet pour le prochain avion... et s'est présenté trop tard à l'embarquement. Quand l'hôtesse lui a dit qu'il était impossible de le faire rentrer car l'avion allait décoller, voilà quelle a été sa réaction...
Here's a little video to show you what officials can get away with doing here in China... And this one happened right here in Kunming! The protagonist here is Yan Likun, deputy chairman of the Yunnan Mining Corporation. After arriving late for his flight to Shenzhen, he rebooked tickets for him and his family for later in the day. He failed to show up on time for the second flight as well. When he was told we couldn't board because the plane was about to take off, here's hat his reaction was...

lundi 18 février 2013

"You very beautiful!"


Et voilà, ma carrière de mannequin reprend! Depuis notre retour j'ai déjà fait un job de "promotion" de vin étranger, et une animation de trois jours pour Lancôme. Le truc de vin était de loin le plus chelou, on devait défiler en montrant les bouteilles pendant que les présentateurs décrivaient les prétendus "grands crus"... en fait des vins étrangers dégueulasses qu'on a dû faire semblant d'apprécier ensuite, car on devait trinquer avec tous les clients venus à l'événement.
And here we go again with the silly modeling jobs! I've already done two jobs since we came back, one to promote foreign wines and the other one for Lancôme. The wine thing was by far the weirdest or teh two, as we had to do catwalk while holding bottles of so-called "great vintages" while the presenters were telling the audience all about the different wines.... which turned out to be completely shit when we tried them later on. Our other mission was to go and see the customers and have a toast with them.


Quant à Lancôme, c'était pour le lancement de leur nouveau parfum "La vie est belle", et mes deux missions principales étaient de tenir le flacon en souriant comme une tarte, ou de me faire maquiller devant le public avec des produits Lancôme, tout ça par une maquilleuse ultra pro qui était venue spécialement en avion du Nord de la Chine. Je bossais avec un autre français, qui lui devait donner des ballons aux gamins dans le centre commercial (je ne l'ai fait que 2 ou 3 fois, d'où la photo). Les gens étaient comme des fous! Mais bon, c'était bien sympa quand même. Et comme d'habitude, vous noterez l'élégance et la classe des tenues!
As for the Lancôme job, they were launching their new perfume, "La vie est belle", and the two things I had to do were to hold the bottle with a cheesy smile on my face, and to let the professionnal make-up artist (who flew all the way from Northern China for the event) apply tons of Lancôme products on my face. I was working with a French guy for that one, and the poor bloke was in charge of giving balloons to kids in the shopping center. People were going crazy! (I did it a few times as well, hence the picture. All in all it was good fun though, and once again you can see how elegant and refined my clothes were!

mercredi 13 février 2013

Un appart et des copains!
Friends and a flat!


Salut tout le monde! On a été bien occupés ces temps-ci entre le grand nettoyage de l'appart (pour Ilan) et les jobs de mannequin (pour moi), plus les copains qui sont venus nous voir: d'abord Agathe et sa petite soeur Esther qui sont venues de France pour passer un petit mois de vacances en Chine, puis Lou et Marc qui sont accourus de Chengdu pour nous rendre visite pendant le Nouvel An chinois. C'étaient les retrouvailles du bonheur! Et comme on n'a vraiment pas donné de nouvelles sur le blog ces temps-ci, voilà quelques photos qui font d'une pierre deux coups: un appart et des copains!
Hey everyone! We've been really busy lately, Ilan cleaned the whole flat while I was doing stupid modeling jobs, and we also had friends visiting: first Agathe and her little sister Esther who came from France to spend a month-long holiday in China, and then Lou and Marc who flew over from Chengdu to spend Chinese New Year with us. It was the reunion of awesome! As we haven't been updating too regularly, here are some pictures of our flat with us (and Ushou) in it. That's what I call killing two birds with one stone!

lundi 28 janvier 2013

ZhongGuo unchained

Coucou la France !
Comme cette année je me prends le décalage horaire en pleine tête et que je m'endors à 18h pour me réveiller à 5h du mat, me voici en direct de la terrasse de l'auberge au lever du soleil et j'ai donc tout le temps nécessaire en dehors de nos recherches d'appart et autres quêtes de valises en retard pour écrire le premier post de l'année.


Ni hao to you all!
This year, my  biological clock isn't handling the time difference too well, I fall asleep at 6pm and wake up at 5am, so here I am, live from our hostel's terrasse at sunrise with all the time I need (besides flathunting and lost-luggage hunting) to write the first post of the year
Nous voilà donc de retour dans la ville du printemps éternel. Départ de Paris sous la neige arrivée à Kunming sous un soleil éblouissant et 17°c : bonne humeur.
En survolant Kunming pendant notre vol d'escale  (du Qatar à Shanghai, d'où il fallait reprendre un avion pour Kunming) on a réalisé pourquoi il faisait si beau dans notre petit coin de Chine par rapport au reste. C'est ben simple la région de Kunming, à 1900m d'altitude est juste au dessus de la plupart des nuages. Plus on s'approche de Kunming plus le sol monte, et il finit par dépasser la couverture nuageuse. Un petit exemple en photo prise du hublot:
So here we are, back to the spring city. We left Paris under the snow and landed in Kunming under a dazzling sun with a temperature of 17°c: instant good mood.
As we flew from Qatar to Shanghai we saw Kunming from the window and finally realized why the weather was so great here. At an altitude of 1900m Kunming's region is simply above the clouds on most days. As you get closer to kunming the ground gets higher and finally pierces the could cover. Picture from the plane window: