lundi 2 avril 2012

Dynamic Yunnan 云南映像


Final dance


[toutes les photos sont de Rikk, un très bon photographe que j'ai trouvé sur Flickr! ]

Hier je me suis enfin décidée à aller voir "Dynamic Yunnan", la super- production de danses ethniques qui est en représentation tous les soirs au théâtre de Kunming. Conçu et choréographié par Yang Liping, une danseuse de l'ethnie Bai qui a vécu la plupart de sa jeunesse dans le Xishuangbanna (région tropicale du Sud du Yunnan) et a donc appris les danses traditionnelles des Dai (attention ne pas confondre!), le spectacle est une mosaïque de danses ethniques "améliorées", ce qui signifie que l'authenticité n'y est pas toujours... mais le spectacle y gagne en beauté et bien sûr, en sensationnel.
[all pics by Rikk, an amazing photographer I found on Flickr! ]

Yesterday I finally decided to go and see "Dynamic Yunnan", the huge ethnic dance show that runs every night at the Kunmign Theater. It was concieved and choreographed by Yang Liping, a Bai dancer who spent most of her youth in Xishuangbanna (a tropical area in sourthern Yunnan). There, she learnt the traditional dances of the Dai people (another ethnic group). The show is a mosaic of "improved" ethnic dances, which means it doesn't always look very authentic...but then it makes up for it by being very inventive and of course, completely spectacular.


Water



Il y a des écrans de part et d'autre de la scène, qui présentent le spectacle et les diverses danses... et le ton est un peu limite. Les gens des minorités y sont qualifiés de "simples et insouciants", et je doute qu'il s'agisse d'une erreur de traduction. Il y était bien précisé que 70% des danseurs étaient issus des minorités ethniques, mais par contre peu importe qu'un Yi danse une chorégraphie tibétaine, ou un Bai une danse Mosuo. Il y a donc une certaine réification des minorités, du genre "le gentil sauvage et ses danses typiques". Mais je pense que cela vient beaucoup plus de l'équipe de production que de la chorégraphe elle-même, qui a su tirer parti des traditions pour créer un véritable spectacle de danse éblouissant.
Il y a à la fois des danses d'ensemble, qui paraissent être assez proches de ce qu'on peut voir dans les villages, et quelques solos de la part de Yang Liping, qui sont tout simplement magnifiques.
Elle est célèbre pour sa "danse du paon" de l'ethnie Dai, et avouez que c'est impressionnant: on dirait qu'elle se transforme véritablement en oiseau.


There are screens on both sides of the stage, with texts introducing the show and the dances' meaning... the general tone, however, is clearly condescending. Minority people are described as "careless and unsophisticated", and I'm afraid this is not one of these "lost in translation" occurences. They made a point of saying that 70% of the dancers were from ethnic minorities, but then it didn't seem to matter that a Yi person would perform a Tibetan dance, or that a Bai would participate in a Mosuo ritual. They're all the same, right?! They obviously objectify the minorities, as if saying "Oh look at the nice savages and their typical customs!" But I think it has a lot more to do with the production team than with the choreographer, who actually made a mind-blowing show while still managing to incorporate traditional aspects.
The show is a nice mix of both group dances that seem to be quite similar to village performances, and a few magnificent solos by Yang Liping.
She is famous for her rendition of the Dai "peacock dance", and after watching the video below you'll have to admit it's quite impressive: it looks like she's turning into the bird.





Cependant, pour moi la plus belle partie était son solo "Moonlight", tout en ombres chinoises. Simplement magique.

For me though, the most beautiful part was her "Moonlight" solo, a piece that plays with lights and borders on shadow theater. Magical!

Dynamic Yunnan

Le dernier grand tableau est celui dédié au pèlerinage tibétain, et bien que très caricatural sur certains aspects c'était aussi le plus impressionnant visuellement: il n'y manquait rien, des éclairages multicolores à la fausse neige en passant par les costumes bariolés et la musique envoûtante. Du grand show! La partie où les danseurs agitaient leurs longues manches était une belle idée, empruntée au folklore mais revue de façon plus moderne- et c'est là je trouve tout le génie de Yang Liping, car elle réussit à créer un spectacle qui, s'il peut être vu comme une simple marchandisation des minorités, est en fait un vrai travail artistique avec des moments de grâce inouïs.


The last piece was supposed to describe Tibetan pilgrimage, and although it was very caricatural at times it was also the most impressive visually: nothing was missing, from multi-coloured lights to fake snow, beautiful costumes and entrancing music. The show must go on! The part where the dancers were waving their long sleeves around was a great idea which drew from folklore but reinterpreted it in a more modern way- and that's why I think Yang Liping is brilliant. She managed to create a show which, as much as it can be interpreted as a kind of merchandisation of ethnic minorities, is first and foremost a real artistic work that gifts us with moments of rare gracefulness.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Si vous n'avez pas de compte google, vous pouvez commenter en sélectionnant "Anonyme" dans le menu déroulant. Mais n'oubliez pas de signer dans le corps du texte, sinon c'est vraiment un message anonyme!