mercredi 8 février 2012

Sichuan week- day 3


Les parcs chinois, c'est toute une histoire... et en plus, en période de vacances, ça devient carrément une épopée. On va de rencontre en rencontre, de groupe de danseurs en assemblée de musiciens, et on rencontre au hasard un trompettiste francophone, ou un ancien espion en Russie qui nous cite Stendhal en se déhanchant sur de la techno...
Lors de notre troisième jour à Chengdu, nous avons donc fait un tour par le Parc du Peuple, où des Chinois pratiquaient leur calligraphie avec de gros pinceaux trempés dans l'eau. Une belle oeuvre éphémère qui attirait tous les passants, et a captivé Becky qui s'est même essayée au pinceau sous l'oeil attentif d'un vieux monsieur. C'est ce que je préfère en Chine: le bordel des parcs et toutes les surprises qu'il apporte.
Chinese parks really are something... and when everyone is on holiday, that's when it gets extra crazy. You walk among groups of dancers and bands of musicians, meeting along the way a French-speaking trumpet player or a former spy in Russia who quotes Stendhal while swaying to techno music...
On our third day in Chengdu, we took a walk in People's park, where Chinese people were practicing calligraphy with huge brushes they had dipped in water. It made up beautiful, fleeting works of art that caught passers-by's attention, and captivated Becky. She even tried to write some characters while an old man was watching her carefully. That's why I absolutely love about China: the crazy mess of its parks and all the surprises that come with it.

2 commentaires:

Si vous n'avez pas de compte google, vous pouvez commenter en sélectionnant "Anonyme" dans le menu déroulant. Mais n'oubliez pas de signer dans le corps du texte, sinon c'est vraiment un message anonyme!