lundi 7 novembre 2011

Ilan Giguel 5star potted plant
Ilan Giguel plante verte 5 étoiles

CITM


Désolé pour le goût de déjà vu de cet article, mais bon, être embauché pour ma beauté étant un truc assez marrant, je me dois d'écrire quelque chose là-dessus.

Comme Chloé je réponds à une annonce le mardi disant qu'un hôtel 5 étoiles recherche des occidentaux pour deux jours de boulot, la formule consacrée étant "you just stand and smile" et comme j'ai pu le constater c'était vraiment le cas. Le lendemain je me rends au dit hôtel afin d'essayer mon uniforme, il est à Chenggong la ville nouvelle, bien propre et aseptisée où Kunming joue un peu à Dubai, à 30km de la maison, donc. J'enfourche fièrement mon vélo me disant que 30km ça me fera les cuisses, et que ça faisait longtemps...
1h20 plus tard, 15 taches de boues sur le sweat en plus, un poumon en moins et après trois séances d'observation de Google maps ("ah ben non, c'était pas encore la bonne route..."), me voici donc à Chenggong. (note à moi même : "penser à acheter un masque à gaz de cycliste..." ) même avec mes habitude de fumeur invétéré, quand on se mouche gris, c'est très mauvais signe.
Bref me voici garant mon vélo à côté des Bentley, Mercedes et autres limousines et entrant dans le hall dont la dorure m'agresse sans crier gare. On me présente à LuLu Lu, chargée des relations publiques de l'hôtel qui me regarde l'eau à la bouche, avec des yeux craignos et en s'exclamant "handsome handsome" les pouces levés...
c'est bien parti!

Cissy, fille très sympa qui parle Anglais m'emmène essayer un uniforme.(les noms occidentaux des chinois feront l'objet d'un autre article... celui-là est très courant par exemple) "tu fais quelle taille? -du 40. -tiens essaye ce 43"... après quelques retouches je commence à me dire que les chinois et les occidentaux, sans parler de taille, sont vraiment proportionnés différement.. les manches de ma chemise m'arrivent au milieu des avant-bras alors qu'elle est bien trop ample pour moi.
Me voila donc reparti pour les 30km en vélo, non sans abasourdir ceux qui me demandent comment je rentre. Intéressant : impossible pour eux de concevoir qu'un étranger puisse vouloir faire ça en vélo, alors même que la Chine est encore connue comme pays du vélo (pour la plupart des gens ici, l'Occident =modernité =voiture, la Chine =retard de qualité de vie =vélos) résultat la Chine se motorise et s'empresse d'oublier les vélos pendant que le nombre de cyclistes continue d'augmenter en Occident. C'est toujours super impressionnant de voir à quel point deux parties du monde s'idéalisent mutuellement (en bien ou en mal) sans avoir aucune idée de ce qui se passe réellement de l'autre côté.
mais je digresse

Le lendemain matin, me voilà à l'Expo, devant le stand de l'hôtel où s'affairent cuisiniers en toques, fleuristes, serveurs, en tout une quinzaine de personnes pour un stand de moins de 15m². Un stand (en dur avec un faux toit des néons et de la dorure) qui si j'ai bien compris à couté 200 000kuai (22 000euros) pour trois jours avant d'etre tout simplement jeté à la poubelle.

Me voilà donc, sourire niais aux lèvres, avec mon costard, et là, les rôles s'inversent. Au lieu de me faire saluer par tout le monde dans la rue par un jovial "Hello laowai", c'est moi qui salue tout le monde qui s'approche du stand : "Ni Hao, good morning!". Au lieu d'être derrière mon appareil photo je me retrouve à bronzer sous les flash en montrant les dents.

Mais à quoi Serge? me disais-je tout d'abord? Eh bien en fait j'abandonne vite mon scepticisme concernant mon utilité : quand j'interpelle des gens en leur proposant de venir voir les brochures ça marche beaucoup plus souvent que quand mes collègues chinois le font. Je suis blanc, jfais vendre.

C'était quand même super de pouvoir voir les filles et gars en costumes traditionels (MAGNIFIQUES) avec leurs instruments merveilleux passer devant le stand (même avec l'immonde Lulu Lu qui les traitait de paysans à demi voix (et en anglais pour qu'on la comprenne bien). Et ça d'ailleurs c'est assez intéressant en tant qu'exemple un peu extrême de l'air du temps en Chine. Détruire des maisons traditionnelles pour construire des gratte-ciels à l'américaine, c'est un peu ce qui se passe dans la tête de Lulu au niveau culturel. Là où l'aspiration à la modernité vire à la stupidité pure et simple...

Sans aller jusqu'à ce genre de comportement, dans cette société qui bouge à une vitesse faramineuse, on a souvent l'impression que beaucoup de jeunes aspirent à l'acculturation pure et simple, pour adopter leur idée du modele américain, qui est déjà tout fait et fait rêver. Tout simplement, être chinois, ce n'est pas assez cool, et au lieu d'inventer une coolitude chinoise, on a plutôt tendance à couper les ponts avec une culture résolument différente de la culture occidentale . C'est pour ça que les étrangers-plantes vertes font vendre, il y a une sorte de fascination qui n'est pas que de l'exotisme et qui me met parfois mal à l'aise. Comme si on nous regardait dans l'idée de nous copier, de devenir comme nous.
MAIS PUTAIN D'MERDE! Comment peut-on ne pas être fier d'être chinois? Jeunesse Chinoise réveille toi!

Bref! J'ai quand même pu prendre quelques photos par procuration, quand les gens voulaient poser à côtés du summum de la classe internationale que nous étions censés representer, je tendais mon appareil à celui ou celle chargé de prendre les photos.

A la fin du compte, à part Lulu qui ne ratait pas une occasion de me mater le cul (et même ça... j'ai assez peu l'occasion d'être un homme objet... j'y gagne une perspective nouvelle, en plus d'un regain d'ego concernant la beauté de mon fessier haha ) tout le monde était très sympa avec moi et c'était quand même pas mal d'être payé 120euros à rien foutre pendant deux jours...à refaire donc!
Et en plus regarder les hommes d'affaires s'échanger des business-cards avec l'excitation de gamins s'échangeant des cartes Pokemon est une activité assez marrante!

Au prochaine épisode, Ilan Giguel en G.I américain de la seconde guerre mondiale!

Merci d'avoir choisi Ilanoé Airlines

PS: Celles et ceux qui s'y connaissent en Chine, si vous trouvez que je dis des conneries (ce qui est très possible ;) n'hésitez pas à m'engueuler dans vos commentaires!


Sorry for the taste of déjà-vu this article may have, but hey, being hired for my good looks being as funny to me as it is, I feel I have to to tell you about that day too

Just like Chloé I answered an add on Tuesday night, mine was from a 5 star hotel looking for westerners to work for two days. The generally accepted way of putting it is "you just stand and smile" and as I was soon to discover, it wasn't an understatement.
The next day I had to go to the hotel so I could try on my uniform, it is in Chenggong, the new, very clean, proper and germ-free city where Kunming plans to play Dubai, it's also 30km from home so I promptly jumped on my bicycle thinking I need the exercise, plus it had been a long time.

I arrived 1:20 hours and 3 "where the hell am I" moments later, with 15 more mud stains on my hoodie, and one lung missing. (mental note to self "I've got to get me one of those cyclists gas masks") even with my world famous chain-smoking habit, when you blow your nose and it's grey, you know something's wrong.

So here I was, proudly parking my 30euro ride next to the Bentleys, Mercedes and other limousines and entering the lobby (gilt attack!)
I was introduced to the quite vigorous Lulu Lu, in charge of the hotel's public relations who stared at me with a clearly worrying appetite as she said "handsome! handsome" shaking her upturned thumbs in the air. "I have a bad feeling about this"

Cissy (western names picked by Chinese people will be the subject of another article :-), a nice girl who spoke English, took me to try on a uniform. "what's your size?" "40" "ok try on this 43"... After a few alterations to my oversized trousers I started looking at my shirt (too wide with sleeves a good two inches short) and I began to think that Chinese and Western people just don't have the same proportions...

It was time to head back to my bike, which left everybody completely stunned. Interesting : it's often very hard for Chinese people to comprehend that a laowai would want to cycle that far (for most people here : Western world = modern life = cars, China = equipment backwardness = bikes) in the end China is putting an engine on everything that moves and can't wait to forget all about bikes when in the Western world people cycle more and more. It's always impressive to see how two parts of the world don't have the first clue about each other.
anyway, back to the point

I had to be at the expo the next day, which was much closer than the hotel (10km). As I got there I discovered the hotel's "booth" that cost 200 000kuai (about 22 000euros) if I got it right and which only lasted three days. Around me, chefs wearing hats, taking care of the cakes, florists, waiters and other personnel from the hotel. About 20 persons for a 15 square metre booth.

So here I was in front of the booth with my suit and my best stupid smile greeting people. And there people changed roles : instead of being constantly greeted by a jolly "hello laowai" on the street I was the one supposed to say "Ni Hao, good morning!" to anyone within earshot. And instead of being behind the camera as usual... well I must have been the most interesting subject around...

I quickly realised I was wrong to be skeptical about my usefulness as a 5 star potted plant when I realised people were actually coming in when I invited them, whereas my Chinese collegues were far less lucky (something is rotten in the state of Denmark)

On the other hand it was a great experience to be able to see all the people in MAGNIFICENT traditional dress with their very cool instruments playing and walking in front of the booth (even with Lulu calling them peasants under her breath and in English so we foreigners could see how sophisticated she was). I think this is quite interesting as well, as an extreme example of the current situation here. Demolishing traditional houses to build skyscrapers seems to be what is going on in Lulu's head on the cultural side. When aspiration to modernity becomes sheer stupidity.

Without going that far I often get a feeling that the young generations here just want to change cultures, not necessary make the Chinese culture evolve, but simply move on to the American one, ready to be copied and certainly more glamorous than traditional China in their eyes. I feel that for a number of people here, being Chinese is not cool enough. That's why foreigners are good for business, there is something that draws people towards Westerners, and it's not only that we are exotic... it's uncomfortable, but I feel like I'm being studied to be copied.
BLOODY HELL, How can people not be proud to be Chinese?! Chinese Youth, wake up!

Anyway, I could take a few pictures by proxy when people wanted to pose next to the epitome of international class I was supposed to represent, I just gave my camera to the one taking the picture.

At the end of the day, appart from Lulu who didn't miss an opportunity to stare at my arse (and even that in itself is quite an experience, being treated as an object... gives you food for thought when you are a guy) it was all good fun, everybody was nice with me and it wasnae too bad being paid 120euros to do nothing for two days... Plus, businessmen exchanging businesscards with the excitment of kids trading Pokemon cards was really entertaining to watch! I'll gladly do it again!

In the next episode : Ilan Giguel as an American G.I. during WW2!

Thanks for flying Ilanoé

5 commentaires:

  1. On savait que tu avais un fessier magnifique hahahaha ! Mais heu... c'est moi ou tu t'ai coupé les cheveux ? Ou alors ils sont très bien tirés en arrière ? En tout cas t'es le plus catchy sur la photo ! Mais pour la défense de tes collégues asiatiques, on voit sur leur tronche qu'elles font du 28h de taff par jour.

    Bisous bisous

    RépondreSupprimer
  2. J'adore le concept de la plante verte/mannequin. pour ce qui est des photos prises presque de force parfois, j'ai connu cela en Inde, ca donne l'impression d'être vraiment une super belle gosse !! bref mieux vaut en rire...

    RépondreSupprimer
  3. @Yoan: non à ce moment là ils étaient tout juste assez long pour être attachés... et attachants... sniff
    (et chloé commençait à me trouver bien avec mes cheveux long... un peu... la victoire était pourtant proche...

    mais bon si tu as vu le dernier article tu me pardonnera cette hérésie capillaire!

    @Ophé : ouais moi j'ai kiffé les photos, parce que les gens ont toujours demandé et étaient respectueux, contre toute attente, j'aurais pas aimé être à la place de Chloé par contre... la misère totale

    RépondreSupprimer
  4. Pour ce qui est des chinois et de la coolitude, j'y connais rien mais ça m'a fait le même effet à Taïwan, ce que tu racontes, ça sent le vrai...

    RépondreSupprimer

Si vous n'avez pas de compte google, vous pouvez commenter en sélectionnant "Anonyme" dans le menu déroulant. Mais n'oubliez pas de signer dans le corps du texte, sinon c'est vraiment un message anonyme!